Une concertation a eu lieu du 21 juin au 13 juillet 2012 sur les aménagements dans les neuf stations existantes, en prévision de l'extension de la ligne au nord et au sud[75]. Le projet est donc reporté sine die et pourrait être abandonné au profit du prolongement du RER E vers l'Ouest par Nanterre-La Folie et de la réalisation de la ligne 15 du Grand Paris Express dont la section Pont de Sèvres – La Défense via Rueil-Malmaison et Suresnes (gare Rueil – Suresnes « Mont Valérien ») et Nanterre-La Folie doit être mise en service à l’horizon 2030. envisagé :   (horizon 2030)   (horizon 2022). Informations supplémentaires: La ligne 2 a 36 arrêts et la durée totale du trajet est d'environ 40 minutes. Agrandir. Elle est en correspondance avec toutes les autres lignes de métro sauf les lignes bis, elle est également en correspondance avec toutes les lignes RER. Ce projet n'est toutefois pas inscrit au Schéma directeur de la région Île-de-France (SDRIF), adopté par le conseil régional d'Île-de-France le 18 octobre 2013 et approuvé par décret le 27 décembre 2013[10]. Afin de donner un intérêt régional au projet, un prolongement jusqu'au Val de Fontenay est également inscrit dans le SDRIF[3]. En tout, ce prolongement à la mairie de Vitry prévoyait quatre stations. Concernant les bus, ce sont 120 nouveaux projets prévus pour 2018. À la suite du prolongement de 1,880 kilomètre jusqu'à la station Les Courtilles[68],[69] le 14 juin 2008[70], il a été envisagée d'ouvrir une troisième station, Port de Gennevilliers en seconde phase, afin de desservir cet important pôle logistique. 02 07 1997 : Ouverture de la ligne T2 entre La Défense et Issy—Val de Seine 21 11 2009 : Prolongement de Issy—Val de Seine à Porte de Versailles; 19 11 2012 : Prolongement de La Défense à Pont de Bezons; Futur. Mais cette automatisation aurait entraîné des travaux importants et l'ajout d'une phase transitoire plus longue et plus complexe au projet. L'enquête publique se déroule du 16 septembre au 30 octobre 2013[40],[41]. L’objectif est “d’accélérer un dossier prioritaire pour les transports métropolitains“, explique le vice président aux transports Jean-Pierre Serrus. Après des travaux préparatoires en 2015, les travaux devraient débuter fin 2016 pour une ouverture de la ligne prévue à l'horizon 2022-23[44],[45],[46]. Prolongement de la ligne 2 du métro ... L’opération consiste à désenclaver le terminus de la ligne 2 actuellement très enclavé à Bougainville et permettre une optimisation du réseau de surface en améliorant les temps de parcours des usagers des lignes rabattues tout en … Sa mise en service est envisagée au-delà de 2030[10]. Étude pour la prolongation de la ligne 2 du métro de Marseille entre le terminus actuel de Sainte Marguerite Dromel et Saint Loup. Le projet a été déclaré d'utilité publique le 28 mai 2014[43]. Les études prévoient une extension de 3,7 km le long de la RN 2 avec deux nouvelles stations, l'une à la gare du Bourget (RER B), et la station terminus avec sortie directe sur le parvis du musée de l'Air et de l'Espace pour un coût estimé de 340 M€. Le bilan de la concertation a été approuvé par le conseil du STIF le 8 juillet 2015[5]. Pour améliorer la vérifiabilité de l'article, merci de citer les sources primaires à travers l'analyse qu'en ont faite des sources secondaires indiquées par des notes de bas de page ( modifier l'article ). Ce projet de prolongement de métro est le plus vaste et le plus ambitieux, En 2007, le Conseil de Paris a pris une délibération[91] en vue d'acter l'importance du prolongement de la ligne 14 à Maison-Blanche en 2020. Cette extension desservira les stations suivantes : Le précédent Schéma directeur de la région Île-de-France évoquait un ultime prolongement au nord de la ligne, de Mairie d'Aubervilliers à la station La Courneuve - Six Routes, desservie par la ligne de tramway T1 et, à terme, par les lignes 16 et 17 du Grand Paris Express. Le Projet. Le chantier doit se poursuivre avec le creusement d'un tunnel de 3 km à partir de la future station La Dhuys jusqu’aux Lilas, alors qu'une autre section de 1,5 km se fera à découvert, en contournant le centre commercial de Rosny 2[49]. La ligne 12 serait prolongée dans un premier temps de 1 100 mètres puis de 900 mètres[65]. Le 13 novembre 2013, le contrat de développement territorial « Grand Paris Seine Ouest » est validé. Paramètres de la formule du coût social de la main-d’œuvre d’entretien 42 Tableau 5.2.2.4. Cette solution présente en effet plusieurs avantages : éviter une exploitation en branche, difficile, de la ligne orange et réduire les coûts de construction de la branche éventuellement reprise, car le matériel de la ligne 11 (qui sera composé de cinq voitures à partir de 2019) est plus court que celui prévu pour la ligne orange (120 mètres de long), d'où des quais plus courts. L’entrée est libre. Le 11 février 2016, les villes d'Ivry-sur-Seine et de Paris, le territoire Grand Orly-Val-de-Bièvre Seine-Amont et le conseil départemental du Val-de-Marne ont créé l'Association pour promouvoir le prolongement de la ligne 10 du métro[22],[23]. La station Quai de la Gare est une autre solution possible. Pour sa part, le Schéma directeur de la région Île-de-France (SDRIF), adopté par délibération du Conseil régional d'Île-de-France le 25 septembre 2008 situe ce prolongement en phase 3 (2021 à 2027)[92]. Le tracé et les stations alors envisagées ne remettent pas en cause la création de la ligne 7 du tramway francilien, dont le tracé se situe plus à l'est[93]. Un prolongement du Tramway 2 à Sartrouville (Yvelines), puis Argenteuil et Cormeilles-en-Parisis (Val-d'Oise) est envisagé dans les années à venir. Un tel prolongement permettrait une correspondance avec la ligne 16 et la ligne 17 du Grand Paris Express. Le tracé par la station Rue de la Fontaine ne serait donc plus retenu[6]. Après la mise en service le 23 mars 2013 de la première phase du prolongement à Mairie de Montrouge, la seconde phase du prolongement prévu jusqu'à Bagneux est d'abord estimée à 226,6 millions d'euros, dont 13,7 millions d'euros pour l'acquisition de quatre rames supplémentaires nécessaires à l'exploitation. La commission d'enquête publique a rendu un avis favorable[42]. Le projet n'a toutefois pas été officiellement lancé par le STIF. La Commission nationale du débat public est saisie du projet en mai 2014. Le prolongement de la ligne 11 fait partie des nombreux projets engagés pour moderniser et développer le réseau de transport francilien à l'est. Les nouvelles propositions effectuées par le gouvernement Ayrault sur le métro du Grand Paris, en mars 2013, ont remis en question l'existence du tronçon de Rosny–Bois-Perrier à Noisy - Champs de la ligne orange du Grand Paris Express. Aujourd’hui, le Métro 1, entièrement automatique, relie La Défense à la station Château de Vincennes en traversant Paris d’ouest en est. Cette idée a été reprise par le projet de ligne 15 du Grand Paris Express qui envisage une gare en correspondance avec la ligne 12 et le Tramway Antony - Clamart[64]. Selon le bilan de la concertation publique, il en ressortirait une nette préférence pour que la station Les Rigollots soit celle de la variante ouest et que la station Val de Fontenay soit située à l'est de la gare, beaucoup plus proche des pôles de correspondances avec le RER A et le RER E. Seul le tracé no 1, passant par la station Grands Pêchers permet une telle disposition. Des élus d'opposition réclament depuis la réalisation effective du tramway Meudon - Boulogne - Saint-Cloud à court terme, au lieu du prolongement du métro évoqué, jugé coûteux et complexe à mener. Ces études ont démarré courant 2008 et portent sur l'ensemble du projet[36]. souhaitée]. La Région a inclus ce projet dans le Schéma directeur de la région Île-de-France (SDRIF) adopté par délibération du Conseil régional d'Île-de-France le 25 septembre 2008. Prolongement de la ligne 2 Est du métro vers Laval, http://www.ism-mse.ca/wp-content/uploads/2018/08/logo-1.png. Liste des stations envisagées du prolongement : La ligne 9 pourrait être prolongée jusqu'au quartier des murs à pêches à Montreuil. Pierre Beaulieu a plus de vingt cinq ans d'expérience dans les études, conception, coordination de projets de charpente. Cette section comporte trois stations Porte Dauphine, Victor Hugo et Étoile. La mise en service est pour la mi-2019[58]. La station Val de Fontenay est desservie par le RER A et E; à horizon 2030, elle sera desservie par la ligne de métro 15. Les études vont en conséquence se poursuivre exclusivement sur ce tracé. Selon le Schéma directeur de la région Île-de-France (SDRIF), la ligne 1 doit être prolongée jusqu'au carrefour des Rigollots à Fontenay-sous-Bois et la gare du Val de Fontenay, en utilisant en partie un tronçon de voies préexistant (de la station Château de Vincennes à l'atelier de maintenance RATP de Fontenay-sous-Bois)[1]. Durant le débat public du réseau du Grand Paris du 30 septembre 2010 au 31 janvier 2011, les élus locaux du Val-de-Marne proposent un nouveau tracé plus étudié qu'en juin 2010[96]. En décembre 2010, l'Atelier parisien d'urbanisme (APUR) publie une étude analysant le rôle de la future ligne 14 prolongée au nord et au sud vers les aéroports internationaux. Toutefois, ce projet n'a pas été inscrit au SDRIF adopté en 2013. Initialement prévu pour la fin 2019, son ouverture sera repoussée en décembre 2021[56]. Ce prolongement permettrait une correspondance avec le RER E. L'une des nouvelles stations, Place Carnot, qui serait située à Romainville, assurerait également une interconnexion avec l'extension du tramway T1 au sud. Celle-ci se déroule du 18 novembre au 18 décembre 2013[86]. Cette concertation s'est déroulée du 3 juin au 1er juillet 2014[103]. L'association porte un prolongement de Paris à Vitry-sur Seine, avec une première phase dès 2027 jusqu'à Ivry-place Gambetta. Il faudrait alors un an supplémentaire, après la mise en service commerciale du prolongement, pour effectuer la pose de l'ensemble des portes palières permettant de basculer en mode 100 % automatique. Description générale du projet : Structure organisationnelle, tracé, normes, exigences particulières, intégration urbaine, équipements fixes, fonctionnement, etc; Conception des ouvrages : Tunnels dans le roc, tunnels en tranchées, stations, structures auxiliaires, critères de conception particulières, types de béton, détails types, etc; Photos du projet : Excavation, consolidation du roc, construction des tunnels et stations, travaux de finition, installation des rails, etc. Prolongement à Saint-Priest - Bel-Air. Prolongement vers le sud de la Ligne 2 et lien vers l'aéroport Aperçu de l'Étape 2 du projet … Cette étude a permis l'identification d'un tracé dit "historique", ayant permis la prise de mesures conservatoires pour une future station à Masséna-Bruneseau notamment[17],[18]. Le prolongement de la ligne 11 jusqu'à Noisy - Champs est confirmé le 6 mars 2013 par Jean-Marc Ayrault. Le prolongement à Bagneux permettra une correspondance avec la ligne 15 du Grand Paris Express. https://fr.wikipedia.org/w/index.php?title=Liste_des_projets_du_métro_de_Paris&oldid=177762600, Portail:Transports en Île-de-France/Articles liés, licence Creative Commons attribution, partage dans les mêmes conditions, comment citer les auteurs et mentionner la licence. Finalement, le schéma directeur de la région Île-de-France approuvé en 2013 prévoit un prolongement de la ligne 10 à l'est en deux phases : à Ivry-Gambetta d'ici 2030 et à Vitry-sur-Seine aux Ardoines après 2030[19]. La maîtrise d’œuvre de ce prolongement est confiée en juin 2015 à Setec TPI et Systra[105]. Vous pouvez également préciser les sections à actualiser en utilisant {{section à actualiser}}. À la suite de cette concertation, le STIF publie un article dans lequel ne figure plus que deux tracés quant au parcours entre les stations Les Rigollots et Val de Fontenay. STIF : Ligne 14 Renforcement de l’offre, matériel roulant et accès supplémentaire à la station Gare de Lyon, STIF - Conseil du 7 décembre 2011 : délibération, STIF - Conseil du 10 juillet 2013 : délibération 2013-175 - Ligne 14 - Adaptation des stations existantes passage de 6 à 8 voitures - Avant-projet, La ligne 14 évolue, vos stations s'adaptent, Ligne 14 prolongement Saint-Lazare - Mairie de Saint-Ouen (tronçon du Grand Paris Express) - Départements : 75/92/93, Avis d'enquête publique - Projet d'adaptation, par la Régie Autonome des Transports Parisiens (RATP), des stations existantes de la ligne 14 du métro à Paris 1er, 8ème, 9ème, 12ème et 13ème arrondissements, Dossier du Maître d'ouvrage - Chapitre II - CARACTERISTIQUES PRINCIPALES DU RESEAU DE TRANSPORT, COMMUNIQUE DES DECISIONS DE LA CNDP DU 4 SEPTEMBRE 2013, Lignes 14 nord, 16, 17 sud : l’enquête publique se prépare. Les différents prolongements de la ligne 14 devraient être mis en service aux dates suivantes : Dans le dossier du maître d'ouvrage du débat public sur le réseau de transport public du Grand Paris, un schéma d'une ligne 14 prolongée au nord vers Roissy et au sud vers Orly est présenté[79]. Charles Chebl est à l’emploi de SNC-Lavalin depuis 21 ans. Un projet qui mobilise les élus. Le 18 juillet 2013, la Société du Grand Paris informe la Commission nationale du débat public (CNDP) des modalités de la concertation qu'elle compte mettre en œuvre sur le tronçon de Noisy - Champs à Saint-Denis Pleyel et Mairie de Saint-Ouen du réseau de transport du Grand Paris ; Henri Watissée est nommé par la CNDP garant de cette concertation[85]. En 2013, la ville de Morangis et le conseil général de l'Essonne militent pour un ultime prolongement à Morangis, au-delà de la station Aéroport d'Orly, pour tirer parti du site de maintenance et de remisage de la ligne 14 qui sera aménagé sur le territoire de cette commune[109]. Concluant à l'absence de besoin avéré d’une fréquence de 85 secondes au vu des chiffres de fréquentation attendue et en raison d'un coût investissement important (supérieur à 100 millions d'euros), le dossier d'enquête publique conclut au maintien d'un matériel à conduite manuelle à l'horizon de la mise en service du prolongement, une automatisation ultérieure restant possible à l'instar des lignes 1 et 4 du réseau[53]. Son sort pourrait être lié à la réalisation de la branche sud-ouest du métro automatique circulaire Grand Paris Express. Une concertation[37] est lancée fin 2010[33], dont les conclusions sont rendues début février 2011. Un prolongement de la ligne jusqu'à Mairie de Saint-Ouen (correspondance future avec le prolongement de la ligne 14, puis jusqu'aux docks de Saint-Ouen avait été inscrit à la phase 1 (horizon 2007-2013) du projet de schéma directeur de la région Île-de-France (SDRIF), adopté par délibération du conseil régional d'Île-de-France le 25 septembre 2008, mais n'a pas été rendu exécutoire[9]. L’actuelle ligne 2 s’étend de Bougainville au nord (le terminus sera à Capitaine Gèze courant 2017) à Saint-Marguerite-Dromel au sud. Cette étude, rendue publique en 2006 à Vincennes, a conclu à la faisabilité du projet, avec 11 000 entrants par jour et six millions de voyageurs par an sur cette section estimée à 175 millions d'euros[2]. Une enquête publique s'est tenue du 17 octobre au 22 novembre 2013[76],[77], et le début des travaux est prévu pour la fin de 2014. prolongement du métro à Laval Tableau 5.2.2.1. Le chantier est officiellement lancé le 8 juillet 2015 et la date de mise en service repoussée à mi-2021[8]. À terme, la gare métro d'Orly devrait voir sa fréquentation quotidienne atteindre 95 000 voyageurs. Ce prolongement fait face à une difficulté technique majeure à Place d'Italie où la ligne 5 devra franchir la ligne 6 ; or les deux lignes sont actuellement au même niveau. Un tunnelier creusera le prolongement (y compris l'arrière-gare de Saint-Denis Pleyel) sur un parcours de 1,7 km entre un puits d'entrée à Saint-Denis et un puits de sortie à Saint-Ouen[90]. Le dossier d’enquête publique du projet est transmis le 7 mars 2014, à l’Autorité environnementale[87]. La commission d'enquête a remis, le 9 février 2015, un avis favorable unanime. Trois stations intermédiaires seront construites : Villemomble, Neuilly - Les Fauvettes et Neuilly - Hôpitaux. Un second prolongement au nord, sur le territoire d'Aubervilliers est en cours de réalisation, dans la continuité du premier réalisé jusqu'à la station Front Populaire. Le SDRIF, adopté par le conseil régional d'Île-de-France le 18 octobre 2013 et approuvé par décret le 27 décembre 2013, ne reprend pas ce projet[10]. Le prolongement du métro 1 permettra de relier la station Château de Vincennes à Val de Fontenay en passant par Les Rigollots et Grands pêchers. Le métro de Laval Le projet comprend le prolongement d’environ 5.2 km de la ligne 2 est du métro vers Laval et l’implantation de 3 stations, dont une intermodale avec le train de banlieue de Blainville, 8 structures auxiliaires, une arrière-gare, un garage, un atelier, un centre de formation souterrain en protection incendie et des […] Le projet du prolongement de la ligne 12 du métro est envisagé jusqu'à la gare d'Issy. Le 9 février 2011, le Conseil du STIF approuve le bilan de la concertation. Cette étude se compose de l’analyse des différents tracés ainsi que l’implantation des stations dans leur contexte immédiat. La Société du Grand Paris reconnaît le risque de saturation à terme, mais estime que l'amélioration programmée des lignes A et B du RER, ainsi que le prolongement de la ligne E du RER à l'ouest, suffiront à éviter cette saturation, une ligne automatique reliant les deux aéroports étant, selon elle, indispensable[80],[81]. Demain, le Métro 1 sera prolongée à l’est, de l’actuel terminus Château de Vincennes à la station Val de Fontenay, desservant trois nouvelles stations : • Les Rigollots à Fontenay-sous-Bois, et à la lisière de Vincennes, Un projet sous maîtrise d'ouvrage RATP, intégré au Grand Paris Express. Le SDRIF prévoyait un prolongement à Montreuil - Hôpital entre 2007 et 2013, puis à Rosny-Bois-Perrier entre 2014 à 2020. Longuement évoqué depuis la dernière extension à Mairie d'Issy en 1934, il devrait prolonger la ligne au moins vers la gare d'Issy et au mieux vers Les Moulineaux, permettant ainsi une correspondance avec le Tramway T2, créant ainsi la station Issy-Ville. Le 11 décembre 2013, le conseil du STIF approuve la convention de financement des études en vue de la réalisation d'un dossier d'émergence du prolongement de la ligne 10 du métro de Gare d’Austerlitz à Ivry-sur-Seine, pour un montant de 300 000 €[21]. Le 4 juin 2014, elle décide de ne pas organiser de débat public mais de recommander au STIF d'organiser une concertation. L'atelier préconise en conséquence de prolonger la ligne 14 uniquement jusqu'à Pleyel au nord, et Villejuif au sud, et d'employer d'autres moyens pour rejoindre les aéroports[80]. Il a participé notamment dans les années 80, à la conception de la Station de métro L’Acadie, l’aménagement et la réfection de la station de métro Beaudry ainsi qu’à la conception de tunnels. Le creusement du premier lot (trois kilomètres de tunnel, une tranchée couverte de 200 mètres de long et les travaux de terrassement ainsi que la pose des parois moulées et des puits en vue de la construction ultérieure de quatre stations de métro), a été confié à un groupement dirigé par Implenia en association avec des partenaires au sein d’un consortium comprenant : NGE, Demathieu Bard et Pizzarotti. En effet, seuls les tracés passant par les stations Verdun et Grands Pêchers sont encore à l'étude. Partager : Fontélys – A partir du lundi 06 novembre, la ligne 2 est prolongée. L'enquête publique se déroule du 13 octobre au 24 novembre 2014[88]. Cependant, ce projet n'a jamais été proposé ni même étudié par le Syndicat des transports d'Île-de-France, seul compétent en la matière. Était en cause, notamment, la pose des portes palières jugée indispensables à l’automatisation et qui n'auraient pu être déployées qu’après l'équipement complet de la ligne en matériel de nouvelle génération, en raison de la position différente des portes des trains entre les anciens matériels (MP 59 à quatre portes par face) et les nouveaux matériels (MP 89, MP 05 et MP 14 à trois larges portes par face).

Moussaka Allégée Thermomix, Charcuterie Aoste Italie, Pogona Orange Prixanti Chenille Du Chêne, Magasin Pandora 94, Météo Iles De La Madeleine Windguru, Brasserie Grand Hôtel Cabourg, Adresse Ecole Belge Casablanca, Cabinet Bedin Pessac,